Accueil Société Mai 1968 = Décembre 2018 ?

Mai 1968 = Décembre 2018 ?

0
0
228
mai-68

La question est posée !

Quelle est la différence entre  ces 2 périodes, l’une passée et l’autre encore présente ?

Vous allez voir que l’analyse rapproche les 2 événements.

En 1968 la France est prospère: Un taux de croissance de 5%, des décennies de prospérité « les trente glorieuses » et une certaine société de consommation.

Sa population dépasse légèrement les 51 millions d’habitants.

Seulement des inégalités apparaissent: fermetures d’usines, 500 000 demandeurs d’emplois (touchant essentiellement les jeunes), 5 millions de personnes sous le seuil de pauvreté, des salaires entre 400 et 500 francs, une massification de l’enseignement supérieur qui entraîne des problèmes divers (on parle déjà de sélection scolaire).

Politiquement, le général De Gaulle incarne la lassitude. On entend les slogans : « dix ans çà suffit ! ». Le pouvoir en place est autoritaire et conservateur.

La société subie des changements accélérés sans précédent (tout va très vite ! trop vite !).

Le mouvement prend forme le 22 mars 1968 par des petits groupes tels que des anarchistes qui prônent l’anti-impérialisme et l’anti-autoritarisme. Ce sont des étudiants d’université qui sont à Nanterre et à la Sorbonne.

Ces jeunes protestaient contre une société autoritaire et qui ne bougeait pas. Leur objectif était de créer une société plus humaine en créant un nouvel avenir. Résultats, après moult  grèves et débordement (révolution), l’assemblée nationale a été dissoute, le SMIC a augmenté de 35% le portant à 600 francs par mois, hausse des salaires de 10%…..

Aujourd’hui, la crise que nous traversons est à certains aspects similaire. Or à l’époque la « révolution » de mai 68 avait pour idéologie la construction de l’avenir. En 2018 nous sommes sur des mesures pour le présent. La population qui s’insurge n’est plus des étudiants mais des salariés, des chômeurs, des bénéficiaires du RSA et autres… Depuis plus de 30 ans la paupérisation  est, elle, en marche. La classe moyenne s’appauvrit, les pauvres restent pauvre et la classe aisée profitent des crises économiques pour s’enrichir d’avantage (l’argent va à l’argent). N’oublions pas que les Français sont taxé à hauteur de 48,2%, ce qui en fait le pays le plus « matraqué » fiscalement.

Tout comme en mai 68, si nous ne réagissons pas tout de suite nous serions considéré comme les moutons de Panurge qui aiment se faire tondre sans rien dire. Chaque période connait sa révolution, elle est bénéfique, elle est nécessaire. C’est cette révolution qui permettra à notre société d’évoluer vers un renouveau dont nos enfants bénéficieront d’ici quelques années.

“La grande révolution dans l’histoire de l’homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres.” JFK (1961)

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par societalementvotre
  • ecrivain public

    L’écrivain public: Un expert à votre service

    Combien êtes vous à avoir  voulu faire un courrier à  un fournisseur, à l’administra…
Charger d'autres écrits dans Société

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mais d’où viennent les députés de LREM ?

Si vous n’avez pas la réponse alors je vais vous la donner. Attention, soyons bien d…